Une parole chamanique

21 Août

 

Josephine_bacon

 

La scène est un plancher de bois circulaire au milieu des arbres: Joséphine Bacon, poète innue en résidence aux Jardins du Précambrien, donne une lecture de ses poèmes à l’Agora Gaston-Miron. Nous sommes une trentaine, assis sur les bancs de bois qui entourent la scène, à écouter cette voix au timbre si particulier: juste, tellurique, profondément apaisante.

 

La poète récite d’abord en innu, ce qui tout de suite capte notre attention et nos coeurs. Simple et grave, Joséphine Bacon lit, entre autres, des extraits de son recueil Bâton à message/ Tshissinuatshitakana. Il y est question d’identité perdue, de race en péril, des noms que nous donnons aux nations de race rouge: Montagnais, Hurons, Micmacs, Algonquins, Iroquois etc. Elle se fait l’humble porte-parole de ce peuple sans archives dont la tradition orale et les langues sont en train de disparaître, l’une après l’autre. Sans véhémence aucune, mais avec une force à la fois tranquille et puissante, elle nous rappelle notre ignorance de la réalité autochtone: « Tu ne me connais pas » scande-t-elle, une tristesse insondable résonnant à travers la forêt qui s’assombrit. Elle concluera avec un grand sourire illuminant ses yeux gris-bleu: « Je suis Innu: un être humain. »

 

Un orage s’approchant, René Derouin, l’artiste qui a créé cette forêt enchantée où des symposiums internationaux ont lieu depuis 1995, nous invite à faire quelques pas sur le Sentier de la poésie avec la poète qui nous explique l’installation qu’elle a créée avec la complicité de deux autres artistes en résidence. Il s’agit d’un immense capteur de rêves au pied duquel elle nous invite à déposer nos offrandes de sauge ou de foin d’odeur. La pluie disperse rapidement la petite foule dans les sentiers et les escaliers. Cette parole chamanique se réverbère dans le tonnerre qui gronde et dans la joie profonde que la poète innue nous a transmis, précieux legs de cette langue aux sonorités étrangement familières.      

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :