Archive | Non classé RSS feed for this section

Lancement collectif des Écrits des Forges le jeudi 9 novembre de 5 à 7 

7 Nov

Je lirai quelques extraits de mon roman. Venez fêter avec nous!

4 Nov

Chamane du Nord

13 Déc

miron

Dans cet éblouissant premier hiver

la grande neigeur de ta disparition

nous sommes en deuil national de toi

homme croa-croa  

chamane du Nord 

rendu à ton aurore boréale 

à la lumière du Mystère 

Le froid souffle sur le cimetière de clarté

de Sainte-Agathe-des-Monts

Manitou magnifique

tu ouvres full grand les bras

pour prendre sur ton coeur brûlé

toute l’âme d’ombre des moins de vingt ans

qui voudraient se coucher sur les tracks

offrir leur détresse au firmament 

et s’abandonner au grand flash de la Mort

Poète de notre noirceur

tu veilles 

au seuil du Cap Éternité

(1997)

Dans les mois suivant la disparition de Gaston Miron le 14 décembre 1996, j’ai écrit ce poème en hommage au poète. J’enseignais alors la communication dans un cégep de l’Ouest de Montréal où j’étudiais L’homme rapaillé: les poèmes, mais aussi les textes sur la langue. J’avais invité Gaston Miron à venir rencontrer mes étudiants à quelques reprises et ils l’adoraient. 

Ils avaient moins de vingt ans et l’une d’entre elles avait évoqué dans un exposé oral le suicide d’une de ses amies morte d’horrible façon. La classe était en larmes et l’effet était tel que j’avais dû interrompre le cours pour éviter la contagion. C’était moins d’un an après le référendum de 1995. Quand une revue m’a demandé un hommage au poète disparu, je venais d’assister aux émouvantes funérailles nationales de Gaston Miron dans sa ville natale et j’ai tout de suite pensé à ces jeunes désespérés à qui il avait insufflé un tel espoir de retrouver l’avenir. 

Le poème est ensuite paru dans mon recueil D’ambre et d’ombre publié aux Écrits des Forges en 2000 et réédité en poche en 2003. J’évoque aussi ces années d’enseignement de l’oeuvre de Gaston Miron dans mon roman Des petits fruits rouges paru en 2001 dans la collection « Hiéroglyphe » que je dirigeais chez XYZ éditeur et traduit en anglais par Leonard Sugden sous le titre Little Red Berries chez Ekstasis Editions en 2008.

Il pleut sur Paris

30 Mai

Dire que je trouvais qu’il faisait un peu froid à Mers-les-Bains…image

Image

Mai, c’est le mois le plus beau!

1 Mai

image

Le tambour

6 Juil

Ce matin, un chevreuil pas farouche se laisse suivre dans le petit bois près du chalet. Quand il me regarde comme ça, c’est comme si mon coeur s’arrêtait de battre.

Chevreuil

Passé la journée de dimanche à fabriquer mon tambour chamanique avec Loumitea http://lamessageredevie.com. Je l’ai mis à sécher à l’ombre et l’ai photographié au soleil quand la peau de wapiti est devenue toute dorée. La poignée n’est pas encore sèche, mais j’ai donné quelques coups de mailloche pour voir comment il sonnait. Son son grave m’est allé droit au coeur. On le consacrera dans 21 jours. Je l’utiliserai dans mes lectures TOTEMPOÉSIE.

Tambour

Our project is not against Canadians, it’s for the people of Quebec!

16 Mai

Pierre Karl Péladeau before delivering his delivery speech

In his victory speech of May 15th 2015, Pierre Karl Péladeau (PKP), the new leader of the independentist party of Quebec, quotes our most famous poet Gaston Miron (1928-1996) and our youngest film director Xavier Dolan (born in 1989 and actually acting as a jury in Cannes). He also congratulates Pauline Marois, first woman Prime Minister of our nation of 8 millions citizens.

Towards the end of his victory speech, delivered in French, PKP addresses his wife and his young children in familiar endearing terms: « Ma chérie, mes p’tits cocos » and he goes on saying he wants to speak« to our anglophone fellow countrymen, to Canadians and to all North Americans »

Here is a transcription of what he says from minute 19:22 to min 22:33 on this video of his victory speech: https://youtu.be/v0r78jOPgQM:

« As the new leader of the Parti Québécois, I would like to say to all our friends in North America and in the world, after all those decades and centuries, always in full respect for democracy and the rule of law that, we want to have and enjoy our own country.Cheers of the crowd ) And we want to position our people with the greatest opportunities. And we want to live happy and peacefully. ( Cheers ) Our project is not against anyone or anything. Our project is not against Canadians, it’s for the people of Quebec! ( Cheers of the crowd ) And it’s for all citizens who believe in our capacity to live according to our best interests, to protect our culture, and to flourish in this new world of the 21st century. ( Cheers ) I want all to be part of this great and legitimate objectives. »

Chantier de préparation d’un manuscrit (32)

2 Mar

32- Lynx (Alain Blanchette)

photo: Alain Blanchette

2 mars 2015, 18h51

Pendant tout le mois de février, j’ai été occupée à autre chose. Je n’ai corrigé que les deux fragments de la fin et j’ai écrit avant-hier un nouveau fragment manuscrit que j’ai enfin réussi à transcrire sur le traitement de texte après avoir passé la journée à tergiverser. C’est difficile de repartir la machine!

Il s’agit d’un fragment dont j’avais écrit une première version il y a déjà cinq ans. Je savais en l’écrivant que la scène serait centrale dans le roman. Puis je l’avais abandonnée, pour diverses raisons de structure. C’est seulement en modifiant plusieurs des paramètres que j’ai pu la réintroduire en la réécrivant à la lumière de l’ensemble du roman pratiquement terminé.

Je ne sais par contre toujours pas où le fragment s’insérera. Pour ça, il me faut tout relire, ce que je n’ai pas encore fait.

Vers la fin de l’après-midi, j’étais sur le point de m’asseoir enfin devant mon écran d’ordinateur quand le poète m’a appelée dans son bureau. Il venait de voir sur Twitter la photo d’un lynx aperçu dans le massif de Charlevoix. C’était un lynx magnifique.

J’espère que son regard perçant m’aidera à percer le blizzard d’images dans lequel je m’égare.