Chantier de préparation d’un manuscrit (37)

13 Mar

37-Totempoésie

Installation de Virginie Pésémapéo Bordeleau (Jardin botanique de Montréal circa 2002), photo Y.V.

13 mars 2015, 19h13

En lisant la chronique de Josée Blanchette dans Le Devoir ce matin, j’accroche tout de suite à sa remarque disant que les trois quarts des Québécois auraient du sang amérindien et à la bande-annonce du film L’empreinte: 

Je saute dans un taxi pour attraper la séance de midi et demi.

Le documentaire de Carole Poliquin et Yvan Dubuc est fascinant, les entrevues de Roy Dupuis avec des anthropologues, des professeurs d’histoire, de science politique et de gestion, avec une juge, une psychanalyste, une poète innue, une animatrice de garderie, le directeur d’une coopérative forestière sont profondément émouvantes.

J’adore particulièrement la fin. Roy Dupuis demande à Nicole O’bomsawin, anthropologue abénakise: «C’est quoi, être abénaki maintenant?» Elle répond, rieuse: «C’est quoi être québécois?» Et l’autre de se taper dans les mains, joyeux, ravi de sa réponse.

J’écris un nouveau fragment qui fait suite à celui que j’ai écrit hier et que ce documentaire sur les valeurs héritées de nos ancêtres amérindiens a nourri d’une nouvelle profondeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :