Le silence

17 Août

Je me réveille à 4:44. Je sais déjà que je ne me rendormirai pas. Sur mon fil Twitter, c’est la débâcle en Afghanistan. Haïti se relève difficilement d’un tremblement de terre. Je suis allée sur la tombe du poète Gaston Miron hier, au cimetière de Sainte-Agathe-des-Monts. J’avais besoin de ses lumières. Il est resté muet, comme de raison, mais ça m’a fait du bien. Le silence est souvent la plus profonde réponse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :