A Work for Poets by George Mackay Brown

1 Jan

A Work for Poets

To have carved on the days of our vanity
A sun
A ship
A star
A cornstalk

Also a few marks
From an ancient forgotten time
A child may read

That not far from the stone
A well might open for wayfarers

Here is a work for poets-
Carve the runes
Then be content with silence

From « A Work for Poets » (1996)[1]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :