Chantier de préparation d’un manuscrit (9)

9 Jan

9- Ciel

9 janvier 2015, 11h42

M’éveillant au milieu de la nuit, je relis les trois premiers chapitres du roman sur ma tablette électronique. Je note dans un petit carnet 48 corrections à apporter. La plupart ne sont que des détails à préciser, des ratures ou des ajouts. J’y vais beaucoup par oreille. Quand ça ne sonne pas juste, j’ajuste. La moindre variante fait osciller tout le texte et je devrai lire et relire et lisser et repasser pour enlever les plis.

Le chapitre trois est encore problématique: je vais réorganiser l’ordre des fragments et déplacer le dernier fragment dans un autre chapitre, à moins que je ne décide de le supprimer complètement. Ça me mène aux petites heures du matin. Celle des matines dans les abbayes. Je me rendors en me rappelant la voix d’un moine chantant tout bas, a cappella: «Les animaux se réveillent dans la forêt» à Saint-Benoît-du-Lac.

18h25

Fait les 48 corrections, déplacé des fragments, supprimé d’autres. J’ai lu la version d’un fragment remanié au poète qui me signale un mot qui se répète et apprécie les changements de niveau de langue. Il me reste deux fragments de ce chapitre à réviser et peut-être à déplacer. Je les ai mis en mauve dans le manuscrit.

Photographié une échappée belle de ciel bleu dans ma promenade ce matin. On en a bien besoin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :