Danseur

5 Déc

radieux
la peau presque bleue
tu danses avec la réalité
djinn rêveur aux pieds nus
tu accueilles le voyageur
avec une guirlande de roses
des plats épicés
et du thé sucré

volubile
magnétique
tu le mènes dans la cité des tentes
très droit fluide
maître soufi

silencieux soudain
les yeux pleins de larmes
tu veilles au confort de ton hôte
pour qu’il se repose enfin
au bout du chemin
du très long chemin

dans la nuit indienne

je voyage dans ton amour
ô guide des égarés
dès le début, je vacille
tes pieds peut-être, tes pieds nus
ta voix peut-être
quand tu chantes un poème en ourdou
tes avant-bras de faune

le derviche tourneur du désir
dans la roue du temps
les criquets nos silences
un soir d’hiver sur le bord de la rivière Krishna

tes mains tes yeux
tes bénédictions
à l’aéroport à minuit

je voyage dans ton emprise
danseur
je voyage
légère

————————————————–

*Les vers en italique sont chantés a cappella.

Variante de Danseur, livre d’artiste réalisé avec Augusta de Schucani en 16 exemplaires numérotés et signés à Paris et à Montréal en 2005 et 2006

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :